Le tour du monde des vignobles : partons pour un grand voyage (partie 1)

Hello les nantai·se·s, les épicurien·enne·s et les autres aussi. Quand on vous demande, comme ça, sans réfléchir, quels sont les pays qui produisent du vin ? Vous répondrez sûrement : la France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, les USA, le Chili ; peut-être même si vous êtes un peu élitiste l’Afrique du Sud, l’Australie, l’Argentine ou la Grèce par exemples. Mais si je vous dis Belgique, Royaume unis, Canada ou Japon, vous allez me dire que ces pays font du cidre, de la bière, du whisky ou du saké, mais sûrement pas du vin. 

Auriez-vous tort ou raison ? Et si nous partions pour un tour du monde afin de répondre à cette question ? C’est parti.

L’Afrique

Quittons le vignoble français que nous connaissons bien et partons voir ce qui se passe dans le continent voisin, le continent africains.

ob_1d6df2_afrique-map-clic.png

Nous allons faire l’impasse sur le plus connu des pays producteurs de vin qu’est l’Afrique du Sud, car ce n’est ni une nouveauté, ni une surprise. Quels autres pays produisent du vin sur le continent africain ? Certains ont déjà une petite réputation, d’autres sont plus méconnu.

Le Maghreb

L’Algérie, la Tunisie et le Maroc produisaient déjà du vin dans l’antiquité, suite à la domination romaine. Même si elle a été mise à mal par l’invasion arabe, elle est repartie avec l’arrivée des Espagnol·e·s ou la colonisation française.

magreb

L’Algérie

Les premières vignes algériennes sont des lambrusques (ou vignes sauvages) qui poussaient au bord du littoral. Ceux-ci s’hybridèrent avec des plants importés par les Carthaginois pour créer un cépage indigène utilisé pour les vins des cités de Cuicul, d’Hippone (actuelle Annaba) ou de Césarée de Mauritanie (actuelle Cherchell).

L’invasion arabe VIIème siècle, et la religion musulmane qui s’y est répandue, mettent à mal et la production de vin au profit de la production de raisin de table, même si certaines tribus berbère continuèrent la production de vin et la population juive continuait à vinifier ses vins cashers.

Au XIXème siècle, l’implantation de migrant·e·s espagnol·e·s au alentour d’Oran et la colonisation française, relancèrent la viticulture et la production vinicole, grâce à la banque d’Alger, qui prêta aux colons les fonds nécessaire à leur installation.

L’Algérie est actuellement le second producteur africain derrière l’Afrique du Sud avec une superficie du vignoble de 300.000 hectares. À la fin de la colonisation, le marché intérieur et français étant fermé, les producteurs se sont tournés vers le marché soviétique. En 2000, les chais ont été rénovés et les vigneron·e·s formé·e·s, ce qui a permis à des domaines d’atteindre une certaine notoriété, comme le clos fallet de médéa, ou le château romain par exemples.

015285-algerie-la-production-viticole

Aires de production

Les aires de productions algériennes sont :

  • l’Algérois comprenant les aires de production de :
    • haut-dahra à l’ouest,
    • aïn-bessem-bouira au sud-est,
    • coteaux du zaccar au sud-ouest.
  • médéa au sud d’alger.
  • l’oranie comprenant les aires de production de :
    • coteaux de mascara
    • coteaux de tlemcem
    • monts de Tessela

Cépages

rouges :

Les cépages servant à la vinification et utilisés en Algérie, originaire du midi de la France et de l’Espagne et qui se sont parfaitement adaptés sont le carrignan, l’alicante-bouschet, le cinsault, le morastel espagnol et le mourvedre (très proche et souvent confondu), le grenache noir et l’aramon.

blancs :

Les cépages servant à la vinification et utilisés en Algérie, majoritairement importés d’Europe par les colons, sont la clairette, le muscat, le merséguera (cépage espagnol originaire de la Castille et de Valence), le faranah blanc (aussi appelé mascara), l’ugni blanc et le maccabeo.

Ces cépages produisent des vins de qualités agréables, rouges, blancs, mais aussi rosé et gris d’une belle fraîcheur.

La Tunisie

La première trace de viticulture en Tunisie date de l’antiquité, comme beaucoup de pays méditerranéens, grâce aux Phéniciens et aux Carthaginois. Lors de la décolonisation de la Tunisie, la fuite des colons vigneron·e·s, la production de masse, la gestion des vignobles par un office d’état et la collectivisation eurent pour conséquence une grande baisse de la qualité de la production. Celle-ci jusqu’au années 90 ou une politique tournée vers la qualité, la modernisation des outils de production et la création de cuvées haut de gamme font remonter la qualité et la notoriété du vignoble. La production est en grande partie tournée vers le marché intérieur, surtout pour les restaurants et les touristes, le reste est pour l’exportation.

Cépages

Beaucoup des cépages utilisés viennent du midi de la France, mais aussi du Bordelais.

rouges :

Le carignan, le cinsault, l’alicante-bouschet, la syrah, le mourvedre, le cabernet sauvignon, le merlot, le pinot noir.

blancs :

Le muscat d’Alexandrie, l’ugni blanc, le beldi (un des rares cépages indigènes) et le chardonnay.

Aires de production

Il y a 4 aires de production en Tunisie couvrant 15.000 hectares de superficie dédiés à la vinification. Ils sont regroupés essentiellement autour du golfe de Tunis, dans les régions  :

  • Cap Bon, autour de :
    • khanguet qui produit essentiellement des vins rouges et rosés,
    • Grombalia-Takelsa qui produit l’AOC mornag en rouge et en blanc
    • kalibia à la pointe du Cap Bon  où est produit le premier cru muscat de kalibia, un muscat sec.
  • Bizerte, partie septentrionale du vignoble Tunisien. Il y est produit l’AOC Coteaux d’Utique en rouge et rosé. Au nord-est, un vin blanc très fruité est produit à base du muscat d’Alexandrie.
  • Béjajendoura, prés de la frontière algérienne ou l’on produit le premier cru Thibar en rouge et rosé, des vins souple et fin.

Le Maroc

maroc

Comme ces voisins, le vignoble remontent à l’antiquité et la production fût arrêtée lors de l’invasion arabe. La production recommence avec le protectorat français en 1912 et le vignoble s’agrandit à partir de 1930. À l’indépendance, le vignoble fut nationalisé. Comme en Tunisie en 1990, un axe qualitatif à été mis en place.

Cépages

Les cépages blancs cultivés sont : chardonnay, sauvignon, vermentino, ugni blanc, clairette et muscat.

Les cépages rouges cultivés sont : cabernet sauvignon, merlot, syrah, carignan, grenache noir, cinsault, tempranillo (cépages d’origine espagnols).

Classification

Il y a 3 catégories de classification au Maroc :

  • Vins de table,
  • vins d’appellation d’origine garantie
  • vins d’appellation d’origine contrôlée

aires de production

Les vins sont souvent commercialisés sur un nom de marque (chergui, chausoleil, tarik, etc. …) assortie d’une appellation d’origine contrôlé ou garantie. Pour information, la première AOC coteaux de l’atlas date de 1998.

Il y a 4 régions de production réparti sur 12.000 hectares :

  • région de meknés où sont produits les coteaux de l’atlas, le Guerrouane et le Beni M’Tir
  • région orientale où sont produits l’AOG Angad et Berkane
  • région du rharb  où est produit l’AOG Chellah
  • région de casablanca où sont produits les AOG zaër, zenata et doukkala

Le Cap Vert

Le vignoble du cap vert est l’un des vignobles le plus proche de l’équateur.

Les premières traces de viticulture ont lieu il y a 120 ans.

aires de production

Le vignoble se concentre uniquement sur l’île Fogo, dans la caldeira de chã das caldeiras.

cépages

Il y a deux cépages dans le vignoble, le muscat en blanc et le preta tradicional (originaire de sétubal) en rouge.

L’Égypte

Le vignoble égyptien existait déjà sous le règne des pharaons. Avec l’émergence du christianisme, la production et la consommation de vin s’accentuent, freiné par l’islamisation. L’ouverture au tourisme relance le vignoble et Nasser le nationalise et en 1999 le vignoble est privatisé et deux domaines viticoles tentent de redorer le blason du vin égyptien en important des cépages français, italiens et espagnols.

Les autres pays producteurs en Afrique

Il y a d’autres pays qui ont une petite production viticole sur le continent. Certains remontent à l’antiquité comme en Éthiopie et les vignobles ont été relancés par les différents pays colonisateurs européens, comme en Namibie avec les colons venus d’Allemagne en 1884.

aires de production

D’autres aires de production existent comme :

  • région de Dodoma en Tanzanie,
  • le plateau de Yata, au cœur du Kenya
  • le Gabon
  • l’Éthiopie
  • la Namibie, prés d’Omaruru, de Maltahoehe et d’Otavi
  • le Zimbabwe
  • le Cameroun

cépages

Les cépages utilisés dans ces pays sont :

pour les blancs :

  • le chenin,
  • le chardonnay (en Éthiopie),
  • le sauvignon (Kenya).

pour les rouges :

  • la syrah,
  • l’aglianico (originaire d’Italie),
  • le marzemino (originaire d’Italie),
  • le teroldego (en Tanzanie et originaire d’Italie),
  • le merlot,
  • le cabernet sauvignon.

 

Madagascar et l’île de la Réunion

Madagascar

Le vignoble malgache est assez récent et date du XIXème siècle, grâce à l’implantation des colons français.

aires de production

Très petit vignoble d’environ 600 h très dépendant des conditions climatiques, c’est un vignoble tropical, avec toutes les contraintes que cela implique. Il se situe dans son ensemble dans le Sud de l’île sur 3 zone de production :

  • Fianarantsao
  • Ambavalao
  • Ihosy

production et cépages

Les 2/3 de la production sont des vins blancs.

Les cépages utilisés, qui ont réussi à s’adapter à la chaleur sont :

  • le couderc pour les cépages blancs
  • le petit bouchez, le seibel, le johannes-seyve, le seyve-villard pour les cépages rouges.

La Réunion

Le vignoble réunionnais date du XVIIème siècle. Il a été introduit par les colons dans les régions de Saint-Paul et de Saint-Denis. Il c’est ensuite étendu dans les hauts (partie de l’île qui ne sont pas sur le littoral)

aires de production

La plus réputée (toutes proportions gardées) des aires de productions est le cirque de Cilaos. Le vin de Cilaos a été longtemps considéré comme un vin d’apéritif.

cépages

Dans le cirque de Cilaos, le cépage utilisé est un cépage médiocre, introduit à cause de la crise du phylloxéra en Europe, l’Isabelle. Depuis, ce cépage à été interdit depuis 1975 et le CIRAD introduit maintenant des cépages de qualités.

Pour les vins blancs, le cépage est le chenin et pour les vins rouges les cépages sont le pinot noir et le malbec.

Les vins de Cilaos sont des vins dans la typicité des portos.

L’Océanie

Partons maintenant pour le continent de l’Océanie, où, outre le vignoble australien, un autre vignoble se développe, celui de la Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande

La création du vignoble est assez récente et date de 1819 grâce à un missionnaire français. Mais le phylloxéra et les deux guerres mondiales marquent un coup d’arrêt au développement du vignoble. À la fin de la guerre, la production se relance et double de superficie pour arriver aujourd’hui à 35.000 hectares (et 80 % de sa production à l’exportation).

aires de production

Le vignoble se divise en dix régions réparties sur les 2 îles de l’archipel de la Nouvelle-Zélande :

carte-des-vignobles-neo-zelandais-263x300.png

Dans l’île du sud, nous trouvons :

  • Malborough, région de renommée internationale ne produisant du vin que depuis 40 ans.
  • Central Otago, vignoble le plus au sud du monde, domaine de prédilection du pinot noir, même si l’on y fait du vin à base de chardonnay.
  • Canterbury, avec le vignoble de la waipara valley et sa bonne réputation est très diversifié en cépages.
  • La région de Nelson, coupé en deux sous-région, est la dernière zone de production de l’île du sud. Moutere Hills sur les collines et Waimea plains dans la plaine sont les deux sous-régions qui produisent des vins.

Dans l’île du nord, au climat plus chaud, nous trouvons :

  • Hawke’s bay, vignoble au meilleur ensoleillement du pays. Sur l’île du Nord, c’est là que sont produit les vins les plus qualitatifs, autant en mono-cépages qu’en vins d’assemblages.
  • La région de Gisborne, qui est une des régions les plus productives, et dont la production est vendue en vrac sur le marché intérieur.
  • La région de wairarapa, dont le vignoble se trouve dans la zone autour de Martinborough est très réputées.
  • La région de Waikato/Bay of Planty. La région de Waikato est une région de petites parcelles, un peu dans le style du vignoble de bourgogne si vous voulez comparer et vous rapprocher d’un vignoble que vous pouvez connaître. La bay of planty quant à elle est une des régions emblématiques de l’île à visiter, aussi bien sportivement que pour le farniente. Visiter cette région signifie marier sa dégustation des vins locaux aux activités que vous pouvez y faire : promenade en VTT ou en gondole, baignade en piscine chaude ou simplement journée à la plage, vous trouverez toujours un vin à accorder pour faire de ces moments LE moment inoubliable.
  • La région d’Auckland est une des plus anciennes régions viticoles de Nouvelle-Zélande. La viticulture y a été implantée par des vigneron·e·s de Croatie, du Liban ou du Royaume-Unis au début du XXème siècle. Les producteur·rice·s ont eut le temps de faire valoir leur réputation et de la promouvoir jusqu’à un niveau international. Ces dans cette région que sont implantées les plus grandes maisons viticoles du pays.
  • La dernière région est la région du Northland. Vu sa localisation géographique, le vignoble est soumis à un climat subtropical, ce qui aide la maturation du raisin durant la période de croissance plus que partout ailleurs dans le pays.

cépages

Les cépages sont arrivés en Nouvelle-Zélande par vagues successives. Les cépages américains, allemand puis français ; et ce sont ces derniers qui ont tiré leurs épingles du jeu, et parmi eux, le sauvignon blanc. En effet, il se révèle complètement sur ces terroirs au niveau aromatique, avec ses arômes classiques de fruits de la passion, herbes coupées et buis auquel se rajoutent le poivron et l’asperge, et au niveau de la vinification (en fût de chêne ou non). Un produit donc de grande qualité qui fournis 90 % de l’exportation de vins Néo-zélandais.

Outre ce cépage devenu emblématique du pays, il y a aussi une production de Pinot noir avec des résultats plus que prometteur. Chardonnay, pinot gris, riesling, gewurztraminer, viognier, et même grüner veltliner, arneis et verdhelo blanc sont les autres cépages de la production de vin blanc. Cabernet sauvignon, merlot, syrah, malbec et tempranillo sont les autres cépages de la production de vin rouge.

 

Voilà qui termine la première partie de ce tour du monde des vignobles mal connus, pour ne pas dire inconnus. Le prochain voyage sera l’Asie et Moyen-Orient. À bientôt donc.

 

Tahiti

Petit vignoble français de 6 ha dans les îles polynésiennes. C’est le monopole d’un seul domaine. Très jeune vignoble datant de 1991, celui-ci est avant tout expérimental afin de tenter d’adapter les cépages à ce climat.

aire de production

Après plusieurs tests, l’atoll de rangiroa est celui qui se prête au mieux à l’implantation du vignoble.

cépages

Il y a sur l’archipel 3 cépages différents, 2 rouges et 1 blanc. Pour les rouges le carrignan, suivi du muscat du ventoux 5 ans plus tard ; et pour les blancs, l’italia.

Bruno

* je n’ai pas été rémunéré pour écrire cet article, je demeure libre de mes avis.

Merci à gco.com, au cercle algériniste.fr, à wines-world.over-blog.com, à continentduvin.fr, à vindumonde.blog, à wineswaitersbook.overblog.com, à nzwine.com, à persee.fr pour leurs informations plus qu’utile.

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

    • je vois votre message un peu tard et j’en suis désolé. merci pour votre petit mot, je ne manquerai pas d’aller voir votre univers.
      N’hésitez pas a nous suivre sur les réseaux sociaux facebook et instagram et prochainement twitter

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.