Le tour du monde des vignobles : partons pour un grand voyage (partie 2)

Hello les nantai·se·s, les épicurien·enne·s et les autres aussi. Après notre voyage dans les vignobles mal connus des continents africains et océaniens, voici venu le temps de continuer avec les vignobles asiatiques et ceux du moyen et proche orient. Nous mettrons de côté la Chine, même s’il serait intéressant d’y revenir plus tard. Attachez vos ceintures et préparez vos passeports…. C’est parti pour cette deuxième étape. 

L’Asie centrale, le moyen orient et le proche orient

mapasiemoyenorien

Quittons l’Océanie et partons voir ce qui se passe en Asie centrale et au moyen orient.

Outre la Chine, il y a en sur ce continents arabo-asiatique, même si on ne s’en doute pas d’autre pays producteurs de vin. Quels sont-ils ?

L’Asie centrale

L’Afghanistan

En Afghanistan, il existe une viticulture, mais pour des raisons de climat rigoureux et surtout de religion, celle-ci est réservée aux raisins de table et a l’élaboration de raisins secs.

Aires de production

Les aires de productions s’étendaient avant la guerre sur 51.800 ha.

Cépages

blancs :

Le cépage cultivé est essentiellement la sultatine, un cépage blanc de table, sans pépin et sans trop de goût.

 

Le Kazakhstan

Kazakhstan-CIA_WFB_Map

Importé de la Chine et de l’Ouzbékistan voisin, la viticulture date du VII ème siècle avec l’implantation des cépages de ces pays. La religion musulmane introduite par les Turcs réduits la culture de la vigne jusqu’à la fin du XIX ème siècle et l’arrivée des Russes.

aires de production

Étendue sur 13.000 ha, la production Kazakh n’a pas de classification. 80 % de la production est issue d’une seule entreprise de vinification : Issik Winery. Les vins produits sont surtout des vins doux.

cépages

rouges :

Les raisins servant à la vinification sont l’Aleatico, le Cabernet franc, le Cabernet sauvignon, le Pinot noir, le Saperavi, le Maïski noir et le Roubinovy.

blancs :

Les raisins servant à la vinification sont l’Aligoté, le Riesling, le Rkasiteli et le Muscat d’Ottonel.

 

L’Inde

carte_indeinde

 

La première trace de viticulture en Inde est relativement ancienne (des écrits attestent de la présence de la vigne il y a 3.000 ans). C’est un secteur économique marginal, mais en grand développement. En 1982, la viticulture moderne commençait en Inde dans le Maharashtra (80 % du vignoble) et occupe maintenant une superficie de 57.000 ha (dont 40.000 ha pour la région de Maharashtra) et continue de s’agrandir.  Elle se repartit en 3 régions : Nashik et Pune sur la côte Ouest, dans l’état du Maharashtra ; et Bangalore au Sud dans le Karnataka.

Cépages

rouges :

Cabernet sauvignon, Syrah

blancs :

Sauvignon blanc, Chenin blanc, Chardonnay

La production indienne produit des vins rouges, blancs et effervescent.

Aires de production

Comme nous avons vu, il y a 3 régions : Nashik et Pune sur la côte Ouest, dans l’état du Maharashtra ; Bangalore au Sud dans le Karnataka ; et la région de Goa. À savoir qu’une production émerge également à Hyderabad (État du Telangana, dans le centre), ainsi que dans les États de l’Andra Pradesh (au sud), et de l’Himachal Pradesh (au nord). D’autres aires de production sont présentes sur le territoire, mais ne sont pas cultivées pour une production vinicole.

L’ambassadeur des vins indien est le domaine Sula situé dans le Nashik et qui est la première destination œnotouristique d’Inde.

 

Le moyen orient

L’Iran

Cultivé depuis l’antiquité, le vin en Iran fait partie intégrante de la culture, malgré les restrictions gouvernementales actuelles, mais le vignoble destiné au raisin de table est le plus répandu.

Type de production

Le vin rouge est le style le plus populaire et le blanc est presque exclusivement produit dans le nord. Dans les régions d’Isfahan et d’Orumiyeh sont produits des vins rouges pétillants et doux.

aires de production

Les plus grandes régions productrices de vin en Iran sont Qazvin (à l’Ouest de Téhéran et au Sud du mont Elbourz), Orumiyeh (au Nord-Ouest du pays), Chiraz et dans une moindre mesure, la Province d’Isfahan (au centre du pays). Seuls les étrangers peuvent produire du vin pour leur consommation personnelle, la vente étant interdite, mais cette interdiction n’est pas respecté par les producteurs, touristes et les Iraniens musulmans eux-mêmes.

 

Cépages

rouges :

Cabernet sauvignon, Syrah

 

Le proche orient

Israël

Bien que la présence de la vigne et du vin est attesté dans les différents livres de la bible, mais la domination ottomane a imposé 12 siècles sans vinification. Le développement de la viticulture a pris un nouvel essor au XIX ème siècle, grâce au soutien technique et financier du propriétaire du château Lafitte Rothschild, Edmond de Rothschild ; ainsi que lors des années 50 avec l’arrivée de nombr·eux·euses viticult·eur·rice·s venu·e·s d’Europe après la Seconde Guerre Mondiale.

 

aires de production

Carte vignoble israel

Il y a cinq zones de production en Israël, 2 au Nord, 2 au Centre et 1 au Sud répartie sur 7.500 h.

  • La Galilée est LA région pour produire du vin de qualité grâce à son vignoble en altitude, de son sol bien drainé et de ses variations de température. La région est divisée en 3 parties : la haute Galilée, la basse Galilée où sont situé les domaines les plus réputés et le plateau de Golan où est situés le grand domaine de Golan Heights Winery.
  • Les collines de Judée, autour de Jérusalem sont le centre d’innovation du vignoble et on y trouve le domaine du Castel, l’un des premiers domaines du pays.
  • Le Samson situé entre les montagnes de Judée et la plaine côtière.
  • La plaine de Samarie, entre la côte méditerranéenne et Haïfa, est la plus grande région de production d’Israël.
  • Enfin, le Neguev, secteur des vignes en croissance.

 

Cépages

Les pionnier·ère·s de la viticulture se sont tourné·e·s vers les cépages classiques, puis ont découverts le potentiel des nouveaux cépages mieux adaptés au climat

 

rouges :

Cépages primaires : Cabernet sauvignon, Syrah, Merlot

Nouveaux cépages : Petit Verdot, Mourverdre, Durif (où petite syrah), Carignan, Tempranillo, Touriga nacional

blancs :

Nouveaux cépages : Chenin blanc

 

Le Liban

Dans l’antiquité, la viticulture libanaise est très développée, tellement que c’est pour ce vignoble que des négociants deviennent les premiers exportateurs de vins. Le Liban est l’un des berceaux historique du vin.

aires de production

 

liban (1).jpg

La plaine de Bekaa, dans la région de Zahlé, est depuis des siècles renommée pour la qualité de ses vignes. Actuellement la région à en production une vingtaine de cépages.

C’est dans cette région que se trouvent les domaines les plus renommés : château Kefrawa, château Ksara, château Musar

Le Liban à 4 zones de productions, la Bekaa bien sûr, mais aussi, le Nord, le Mont Liban et le Sud.

Cépages

rouges :

Cabernet franc, Cabernet sauvignon, Carignan, Cinsault, Gamay, Grenache, Merlot, Mourvèdre, Petit Verdot, Syrah, Tempranillo

blancs :

Chardonnay, Gewurztraminer, Clairette, Merweh, Muscat, Obeideh, Sauvignon, Sémillon, Ugni blanc, Viognier.

 

La Turquie

Une des régions les plus florissantes de l’antiquité, disparue depuis la chute de Constantinople et l’avènement de l’empire Ottoman.

Depuis 1923 et la création de la république, la viticulture a redémarré.

aires de production et encépagement

Turkey_vineyard_map-fr.svg.png

Le vignoble turc se divise en 7 zones :

  • Thrace-marmara : Au Nord de la Turquie, autour d’Istanbul. Les cépages de Pinot noir, Gamay et Cinsault, ainsi que les cépages locaux constituent les variétés de cépages rouges utilisés pour les vins rouges. La clairette, le Chardonnay, le Riesling et le Sémillon, ainsi que d’autre cépages indigènes (Yapinçcak, …) sont les cépages blancs utilisé pour les vins blancs.
  • Mer Égée : Située autour de la ville d’Izmir à l’ouest de la Turquie, sur les bords de la mer Égée. Sémillon, Sauvignon, Sultanine et Chardonnay sont utilisé pour vinifier les vins blancs, et Carignan, Çal karasi, Merlot, Cabernet sauvignon, Alicante bouchez, Shiraz, Kalecik karasi sont utilisés pour les vins rouges.
  •  Mer Noire : Situé sur la côte Nord du pays,  les cépages indigènes : Narinces pour les blancs, Öküzgözü et Bogazkere pour les vins rouges servent à la vinification des vins de la région.
  • Anatolie centrale : C’est la région du centre du pays ou se trouve Ankara. Cette région et la zone géographique reine de l’encépagement indigène : Emir et Hasandede pour les blancs, Kalecik karasi, Papazkarasi, Dimrit  pour les vins rouges.
  • Mer Méditérranée : Région du Sud, le long de la côte méditerranéenne, les vigneron·ne·s vinifient 2 cépages blancs, Kabarcik et Dökülgen ; et 2 cépes rouges, Sergi Karası et Burdur Dimriti.
  • Anatolie de l’Est (ou Anatolie orientale) : comme son nom l’indique, elle est située dans l’est du pays, autour de Elazig. 4 cépages servent à vinifier, 2 rouges et 2 blancs (Öküzgözü  et Boğazkere / Narince et Kabarcık).
  • Anatolie du Sud-Est : Située autour de Gazantiep, Urfa et Diyarbakir. 3 cépages blancs (Dökülgen, Kabarcık et Rumi) et 4 cépages rouges (Horoz Karasi, Öküzgözü, Boğazkere et Sergi Karasi) sont utilisés pour la vinification des vins.

 

quelques produits vinicoles de terroirs

blancs :

autour d’Izmir est produit un vin blanc sec, doré et peu aromatique, élaboré à base de Sultatine : l’Izmir.

Le Guzel Marmara, un vin blanc très frais, avec une belle amertume est vinifié dans la région de Thrace-Marmara a base de Yapinçak.

L’Ürgüp, considéré comme l’une des perles vinicoles de Turquie, est produit en Anatolie centrale à la saveur très caractéristique.

Le Narbag, produit à partir du Narince, est un vin très fruité et sucré. Ce cépage est le seul à pouvoir vieillir en fût.

rouges :

Le Buzbag est un vin rouge à la robe sombre aux reflets bleutés, issu du cépage Ökuzgözü, est un vin de garde ; tout comme le Bügazkar qui est un vin rouge de garde très tannique.

Le Kalebag, produit en Anatolie centrale, dans la région d’Ankara, à base de Kalecik est un vin rouge assez souple.

Le Traka, produit en Thrace marmara, à base de Papaz karasi, est un vin rouge corsé, à la robe sombre embouteillé après 3 ans d’élevage.

Le Doluca özel kavest produit dans les régions de Diyarbakir et Elâzığ en Anatolie de l’Est et du Sud-Est.

 

L’extrême orient

Outre la chine, d’autreS pays produisent des vins en extrême orient.

l’Indonésie

indonesie-vin.jpg

 

aires de production

En Indonésie, la région viticole se situe autour de la ville de Bali, au Nord de l’île, sur une aire de production de 40 ha, alors que les chais de vinification sont situés dans le Sud. À Bali, il y a aussi des chais mais qui appartiennent à Two Island Winery et vinifie exclusivement des raisins venu d’Australie du Sud (coucou le bilan carbone).

Le vignoble pousse sous 35°, et pour donner un peu d’ombre et de fraîcheur, les vignes sont disposé en pergola. Comme cela, les grappes se retrouvent ainsi à l’ombre et ne « rôtissent » pas au soleil.

production et législation

Le vignoble indonésien n’a pas de classification AOC, et aucune règles ni contraintes n’existent (pour le moment ?). Le climat permet des récoltes en continu (3 par an) tout au nom de l’année. Cette particularité permet aux maîtres de chais, tous australiens, de tester différentes techniques de vinification et différents cépages australiens.

Le vignoble ayant été planté progressivement, chaque zone est vendangée séparément ; du coup, il n’y a pas de millésime.

Les vins vinifiés sont blancs, rouges ou rosés.

cépages

Niveau encépagement, un mystérieux cépage local, le Probollingo biru, introduit par les Néerlandais, est utilisé ; ainsi que l’Alphonse-lavalée et le Belgia (un muscat).

 

Le Japon

La vigne à été importé par des missionnaires jésuites en 1877 au pied du mont Fuji. Durant la Seconde Guerre Mondiale, le vignoble de Yamagata produit du vin en grande quantité pour l’armée.

aires de production

japon

Le vignoble s’étend de l’île de Kyushu à l’île de Hokkaïdo sur une superficie de 30.000 ha.

Le territoire de Yamagata est propice aux cultures fruitières et c’est actuellement la région où sont installé de nombreux producteurs.

Les autres principales régions viticoles du japon sont l’île d »Hokkaïdo et la préfecture de Yamanashi. Viennent ensuite les préfectures de Niigata, de Nagano, de Tochigi, de Kyoto, de Hyogo et de Miyazaki.

cépages

principaux cépages blancs :

Le roi des cépages blancs est le Koshu, mais sont aussi cultivé Zenkoji, Chardonnay, Seibel, Muller-Thurgau, Kerner, Riesling, Semillon, Riesling Lion, Riesling Forte, Shinano Riesling, Kai Blanc.

principaux cépages rouges :

Muscat Bailey, Black Queen, Yamabudo, Merlot, Cabernet Sauvignon, Pinot Noir, Zweigeltrebe, Suntory Noir, Kai Noir, Kiyomi, Yama Sauvignon.

 

La Thaïlande

 

aires de production

La viticulture en Thaïlande reste une activité marginale sur une aire de production de 4.000 ha divisée en 3 régions entre 110 et 530 mètres d’altitudes et 3 aires de productions :

  • Prachuap Khiri Khan(Hua Hin)
  • Pattaya dans le centre du pays
  • Khao Yai dans le nord.

Ces 3 aires de productions sont divisées en 6 vignobles, dont le fameux vignoble flottant de luna sentz, a proximité de Bangkok. C’est un système de culture innovant, qui a atteint sa production maximale. Si vous passez par là, n’hésitez pas à aller le visiter, il est ouvert à la visite.

 

histoire de la viticulture thaïlandaise

La vigne a été introduite par les colons français au début du XVII ème siècle, mais la production vinicole ne se développe qu’à partir des années 50, et c’est en 1995 qu’est vendu le premier vin thaïlandais, le château de Loei sur le marché national. C’est aussi ce même vin qui sera le premier vendu à l’international.

 

cépages

principaux cépages blancs :

Chenin blanc, Colombard, Malaga blanc, Viognier. Des cépages introduits par les colons européens.

principaux cépages rouges :

Black Queen & Pokdum, Cabernet Sauvignon, Dornfelder, Grenache, Pinot Noir, Sangiovese, Syrah et Tempranillo. Des cépages européens et asiatiques.

En tout, le vignoble thaïlandais compte une douzaine de cépages.

 

Les vigneron·ne·s thaïlandai·se·s redoublent d’efforts pour proposer une production qualitative et adaptée à sa culture et à ses mets.

 

Le Viêtnam

Il y a au Viêtnam un vignoble, dans la région de dà lat où le climat est clément.

histoire de la viticulture du Viêtnam

La viticulture a été introduite par les Français en 1880 après plusieurs essais infructueux avant de trouver la ville de dà lat et de réussir leur implantation.

cépages

Il y a 3 cépages utilisé sur le vignoble, essentiellement pour produire des vins de table :

  • Le Cardinal (la quasi-totalité de la production)
  • La Syrah
  • Le Chambourcin

Des variétés australiennes vont bientôt être testées dans le vignoble.

aires de production

Le vignoble d’une superficie de 3.000 ha pousse en terrasse et en pergola au milieu des caféiers dans la région de dà lat.

 

 Bruno

* je n’ai pas été rémunéré pour écrire cet article, je demeure libre de mes avis.

 

Merci à mtonvin.net, francetvinfo.fr, drink-the-world.com, à coolisrael.fr, à levinpourtous.com, à topofturkey.com, à lesitinerairesdecharlotte.fr, à http://www.courrierinternational.com, à retraite-en-thailande.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.